29/08/2005

On Air...

75
Un chiffre, en euro, et déjà autant de polémiques...
 
La droite aime, le centre moins et la gauche pas du tout...Pourtant perso ça me semble assez juste. Certes on devrait favoriser un peu plus les gens à revenus moindres et donner moins, voire rien, à ceux qui n'en ont pas besoin. Mais d'un autre coté certaines personnes ont des factures de chauffage de 150 euro et d'autres de 1500 euro..........???? 
 
L'idée du "grand brun au noeud pap' rouge" de baisser la TVA sur le mazout de chauffage de 21 à 12 % me semble par contre beaucoup moins équitable et ce pour deux raisons :  
Tout d'abord, quid des gens qui auraient déjà rempli leur cuve ?? On ne peut les pénaliser d'avoir été prévoyant.
Deuxièmement on ne peut non plus pénaliser les gens qui ont déjà fait l'effort (financier ET écologique) de passer au chauffage au gaz. Gaz qui a lui aussi fortement augmenté. Ou encore, ceux qui se chauffent à l'électricité, elle aussi en hausse.
 
Laurette, subitement devenue pauvre ( c'est que s'habiller chez Natan , Strelli ou autres Burberry, ca coute !!!), elle, ne propose pas 75 euro, mais carrément un vase par famille ! Ce qui ferait 4 millions de vases !!! Allez comprendre....., mais en tout cas, voilà un bon moyen de relancer une bonne fois pour toutes le Val Saint Lambert...
 
A coté de ce chèque-ristourne il ne faut pas oublier les autres mesures. Aide doublée pour ceux qui veulent passer au gaz (qui entre nous représente bien plus l'avenir que le mazout) et étalement de la facture sur 12 mois.
 
Enfin reste qu'on devrait encore augmenter les allocations du "Fonds Mazout" (qui devrait devenir un "Fonds chauffage" afin d'inclure les citoyens se chauffant via d'autres énergies). Cela permettrait que les plus démunis puissent passer l'hiver au chaud. On peut aussi envisager de répercuter une partie de ces allocations sur les grandes compagnies pétrolières qui ont, toutes, l'an passé fait de jolis bénefs......
 
Reste qu'à long terme il va bien falloir se résoudre à une augmentation constante du prix du pétrole. La demande augmente, l'extraction coute toujours plus et les raffineries sont saturées...
Il faut donc avant tout aider les reconversions à d'autres énergies...



12:12 Écrit par Ced | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.