07/10/2005

pom pom pom

Quelle semaine !
 
Entre la révelation de nouvelles gestions publiques un peu trop "personnelles", le nouveau concept de grève de la FGTB, l'ouverture de l'Esplanade  et l'attribution du Nobel de la paix on ne s'est pas ennuyé.
 
Après Despi & co.et nos amis les gilles de Binche, c'est au tour du fief d'Elio d'être pris pour cible. 150 000 euro par an le Pollet quand même. CA c'est du salaire !!!
Enfin il ne faut  pas trop en parler et encore moins porter un jugement aussi non "Mr" Moureaux risque de croire que je suis membre du FN.
Heureusement que c'est le Nouveau PS on aurait été mal sinon.
Notez qu'ils ont tout intérêt à se dépecher de faire le tri s'ils ne veulent pas que Larousse ne donne une nouvelle définition du mot "socialiste"
 
Pas de journaux aujourd'hui, ni beaucoup de train ou bus.
La FGTB était en grève... Maintenant on fait grève AVANT de négocier. Pour mettre la pression, parait-il. C'est bien il risque d'y avoir une bonne ambiance au Lambermont ces prochains jours. L'accord s'est surement rapproché en tout cas
 
AIEA. 4 lettres et tout ce qui ressemble à une bonne claque pour W. Je trouve en tout cas que c'est un Nobel de la paix  bien choisi ce coup ci. El-baradei et son équipe font du bon boulot en Irak, Iran et autre Corée du Nord
Espérons que par la même occasion nos amis Iraniens reviennent à de meilleurs sentiments
 
Enfin, à LLN, c'était l'effervescence cette semaine. L'ouverture de l'Esplanade était au programme. La nouvelle rue, super.  Le centre commercial est grand, plein de magasins, mais qu'est ce qu'il est moche..... Enfin c'est toujours autant d'emplois crées, des parkings enfin rénové et puis maintenant beaucoup d'étudiants ont une nouvelle plante dans leur kot :-)
 
Dernière chose ..... le Standard est toujours en tête.... Aaaaaaaahhhhhhhhh
 
 
 
 
 

21:51 Écrit par Ced | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Sympa Sympa ce blog!

Il faudrait mettre de trackbacks,

Franz

Écrit par : Franz | 13/10/2005

Les commentaires sont fermés.